Que le Seigneur te fasse connaître ses chemins et les éclaire ! (Tobie 1, 1-9)

Publié par

Dimanche, jour d’actions de grâces par excellence, jour que je choisis afin de vous remercier pour votre fidélité soutenue à mes publications et ma page d’entreprise EV Arbitrage & Médiation. Seigneur, remercie pour moi mes ami.e.s par une profusion de grâces et fais-leur connaître tes chemins !

Je vous invite à lire dans cet article, un extrait biblique tiré du livre de Tobie ou Tobit, selon que l’on utilise le nom du fils ou celui du père.

Extrait du livre de Tobie : 1, 1-9.

1, 1 Histoire de Tobit, fils de Tobiel, fils de Ananiel, fils d’Adouel, fils de Gabaël, de la lignée d’Asiel, de la tribu de Nephtali.

Tobie 1, 2 Aux jours de Salmanasar, roi d’Assyrie, il fut déporté de Tibé, qui se trouve au sud de Kédès-Nephtali, en Haute-Galilée, au-dessus de Hasor, à l’ouest, au soleil couchant, et au nord de Shephat.

Tobie 1, 3 Moi, Tobit, j’ai marché sur des chemins de vérité et dans les bonnes œuvres tous les jours de ma vie. J’ai fait beaucoup d’aumônes à mes frères et à mes compatriotes déportés avec moi à Ninive, au pays d’Assyrie.

Tobie 1, 4 Dans ma jeunesse, quand j’étais encore dans mon pays, la terre d’Israël, toute la tribu de Nephtali mon ancêtre se détacha de la maison de David et de Jérusalem. C’était pourtant la ville choisie parmi toutes les tribus d’Israël pour leurs sacrifices; c’était là que le Temple où Dieu réside avait été bâti et dédié pour toutes les générations à venir.

Tobie 1, 5 Tous mes frères, et la maison de Nephtali, eux, sacrifiaient au veau qu’avait fait Jéroboam, roi d’Israël, à Dan, sur tous les monts de Galilée.

Tobie 1, 6 Bien des fois, j’étais absolument seul à venir en pèlerinage à Jérusalem, pour satisfaire à la loi qui oblige tout Israël à perpétuité. Je courais à Jérusalem, avec les prémices des fruits et des animaux, la dîme du bétail, et la première tonte des brebis.

Tobie 1, 7 Je les donnais aux prêtres, fils d’Aaron, pour l’autel. Aux lévites, alors en fonction à Jérusalem, je donnais la dîme du vin et du blé, des olives, des grenades et des autres fruits. Je prélevais en espèces la seconde dîme, six ans de suite, et j’allais la dépenser à Jérusalem chaque année.

Tobie 1, 8 Je donnais la troisième aux orphelins, aux veuves et aux étrangers qui vivent avec les Israélites; je la leur apportais en présent tous les trois ans. Nous la mangions, fidèles à la fois aux prescriptions de la Loi mosaïque et aux recommandations de Debbora, mère de Ananiel, notre père; parce que mon père était mort, en me laissant orphelin.

Tobie 1, 9 À l’âge d’homme, je pris une femme de notre parenté, qui s’appelait Anna; elle me donna un fils que je nommai Tobie.

Certain.e.s, parmi nous, ont fait certaines fois, comme Tobit. D’autres ont toujours fait comme lui. À toutes et à tous, Seigneur, accorde ta grâce afin que nous puissions dire, comme Tobit, de chaque jour du reste de notre vie : « Moi, …, j’ai marché sur des chemins de vérité et dans les bonnes œuvres tous les jours de ma vie. » Alors, Seigneur, fais-nous connaître tes chemins, s’il te plaît.

Vous pouvez partager la Parole, si vous le souhaitez.

Cotonou, le 27 octobre 2019

Elvire VIGNON, Arbitre et Médiateure, Avocate honoraire

Centre EV Arbitrage & Médiation, Cotonou, Bénin

#évangile #Jésus-Christ #paix #sérénité #confiance #foi #Dieu #EVArbitrageMédiation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s