Quelle est cette tour de Babel dont le covid19 empêche la réalisation ?

Publié par

La pandémie liée au covid19 a suscité la mise en œuvre de mesures-barrières ayant pour but de limiter sa propagation.

Parler à travers un masque, porter un masque en public même sans parler, ne pas se serrer la main, ne pas se donner l’accolade, être confiné chez soi, etc., autant de choses qui ont eu pour effet de créer de la distance entre les êtres humains. Comme si cette pandémie n’était que le reflet d’un mal plus profond dont la solution résiderait dans le relâchement des liens humains, dans la dispersion des êtres humains.

Il fut un temps, bien après le Déluge, où Dieu dispersa les êtres humains, ce moment où ils prirent cette décision : « Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisonsnous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre ! » (Genèse 11, 4). Bref une décision d’entrer dans les cieux et de se faire ainsi un nom. Sans l’autorisation de Dieu ? Hors de Dieu ? À la place de Dieu ?

Je me suis alors demandé en quoi consistait, en ce moment, la tour de Babel dont la construction devrait être suspendue par la distance physique sociale. Je n’ai pas de réponse. J’espère que nous l’identifierons ensemble pour en arrêter la construction.

Vous trouverez ci-dessous la page du livre de la Genèse d’où est extrait le verset 4 susmentionné.

Extrait du livre de la Genèse 10, 32 – 11, 9

Genèse 10, 32 Tels furent les clans des descendants de Noé, selon leurs lignées et d’après leurs nations. Ce fut à partir d’eux que les peuples se dispersèrent sur la terre après le déluge.

Genèse 11, 1 Tout le monde se servait d’une même langue et des mêmes mots.

Genèse 11, 2 Comme les hommes se déplaçaient à l’orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinéar et ils s’y établirent.

Genèse 11, 3 Ils se dirent l’un à l’autre : « Allons ! Faisons des briques et cuisons-les au feu ! » La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier.

Genèse 11, 4 Ils dirent : « Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre ! »

Genèse 11, 5 Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.

Genèse 11, 6 Et Yahvé dit : « Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux.

Genèse 11, 7 Allons ! Descendons ! Et là, confondons leur langage pour qu’ils ne s’entendent plus les uns les autres. »

Genèse 11, 8 Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville.

Genèse 11, 9 Aussi la nomma-t-on Babel, car c’est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la face de la terre.

La Bible de Jérusalem, Cerf/Verbum bible, Les Editions du Cerf, 2001

Cotonou, le 24 mai 2020

Elvire VIGNON, Arbitre et Médiateure, Avocate honoraire

Centre EV Arbitrage & Médiation, Cotonou, Bénin

#covid19 #tourdebabel #foienDieu #Jésus-Christ #paix #sérénité #EVArbitrageMédiation #Cotonou #Bénin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s