Avocats, médiation et recouvrement de créances

Publié par

Le recouvrement de créances n’était pas le thème des deuxièmes causeries organisées par le centre EV Arbitrage & Médiation, qui ont eu lieu jeudi 28 mars 2019, après celles de jeudi 14 mars ci-liées mais nous en avons beaucoup parlé. Une fois de plus, l’audience était constituée d’avocats dont nous voulions susciter un peu plus, le réflexe de recommander la médiation et de l’accompagner subséquemment.

La discussion s’est focalisée pendant un moment sur l’opportunité de la médiation pour le recouvrement de créances, bancaires notamment. L’une des opinions défavorables venait d’un avocat de créanciers qui estimait que les débiteurs étaient de mauvaise foi et que le conflit n’était qu’une manœuvre dilatoire (pour gagner du temps) créée par le débiteur.

Que répondre ?

Nous pouvons suggérer que dès lors qu’une partie considère que l’autre est de mauvaise foi, généralement l’autre partie pense la même chose de son interlocutrice. L’accusation est donc mutuelle. C’est un signe que le dialogue est momentanément rompu. La médiation sert à rétablir ce dialogue.

En outre, si les débiteurs cherchent à gagner du temps, ne serait-ce pas, peut-être, qu’ils ont le sentiment que le créancier ne peut ou ne veut pas les comprendre ? Un espace de dialogue sera donc bienvenu. La médiation offre cet espace de dialogue.

Dans tous les cas, les arguments à faire valoir pour la médiation entre débiteurs et créanciers peuvent être les suivants : délais courts pour arriver à une solution (d’une demi-journée à six mois), coûts de médiation connus d’avance, une solution de recouvrement volontaire dans la plupart des cas (au besoin forcé). En d’autres termes, le client est mieux soigné et … reste et puis le chef d’entreprise consacre plus de temps au développement de son entreprise.

Le recouvrement de créances par voie de médiation s’avère ainsi plutôt profitable. Non ?

Essayez donc, Mesdames et Messieurs les Directeur.e.s de banques ; parlez-en avec vos gestionnaires de finances et instruisez vos avocats dans ce sens !

————————

Vous voulez poser des questions ? Vous avez envie de commenter l’article ? Faites-le ci-dessous, s’il vous plaît ! Je vous répondrai avec plaisir.

Vous pouvez partager l’article, à votre guise, notamment au moyen de l’une des icônes situées ci-après ou avant le début de l’article. Je vous en remercie par avance.

Enfin, vous pouvez prendre rendez-vous, si nécessaire, au moyen du formulaire de contact qui se trouve non seulement dans le menu de ce blog, mais encore dans les rubriques « Venir en arbitrage » ou « Venir en médiation ».

Cotonou, le 02 avril 2019

Elvire VIGNON, Arbitre et Médiateure, Avocate honoraire

Centre EV Arbitrage & Médiation, Cotonou, Bénin

#Arbitrage #Médiation #Litige #Conflit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s