Foi et providence (1 Rois 17, 1-16)

Publié par

Dieu notre Père, t’entendre, avoir confiance et t’obéir, avec le secours de ta sainte grâce!

Extrait du premier livre des Rois

1 Rois 17, 1 Elie le Tishbite, de Tishbé en Galaad, dit à Achab: « Par Yahvé vivant, le Dieu d’Israël que je sers, il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie sauf à mon commandement. »

1 Rois 17, 2 La parole de Yahvé lui fut adressée en ces termes:

1 Rois 17, 3 « Va-t’en d’ici, dirige-toi vers l’orient et cache-toi au torrent de Kerit, qui est à l’est du Jourdain.

1 Rois 17, 4 Tu boiras au torrent et j’ordonne aux corbeaux de te donner à manger là-bas. »

1 Rois 17, 5 Il partit donc et il fit comme Yahvé avait dit et alla s’établir au torrent de Kerit, à l’est du Jourdain.

1 Rois 17, 6 Les corbeaux lui apportaient du pain le matin et de la viande le soir, et il buvait au torrent.

1 Rois 17, 7 Mais il arriva au bout d’un certain temps que le torrent sécha, car il n’y avait pas eu de pluie dans le pays.

1 Rois 17, 8 Alors la parole de Yahvé lui fut adressée en ces termes:

1 Rois 17, 9 « Lève-toi et va à Sarepta, qui appartient à Sidon, et tu y demeureras. Voici que j’ordonne là-bas à une veuve de te donner à manger. »

1 Rois 17, 10 Il se leva et alla à Sarepta. Comme il arrivait à l’entrée de la ville, il y avait là une veuve qui ramassait du bois; il l’interpella et lui dit: « Apporte-moi donc un peu d’eau dans la cruche, que je boive! »

1 Rois 17, 11 Comme elle allait la chercher, il lui cria: « Apporte-moi donc un morceau de pain dans ta main! »

1 Rois 17, 12 Elle répondit: « Par Yahvé vivant, ton Dieu! je n’ai pas de pain cuit; je n’ai qu’une poignée de farine dans une jarre et un peu d’huile dans une cruche, je suis à ramasser deux bouts de bois, je vais préparer cela pour moi et mon fils, nous mangerons et nous mourrons. »

1 Rois 17, 13 Mais Elie lui dit: « Ne crains rien, va faire comme tu dis; seulement, prépare-m’en d’abord une petite galette, que tu m’apporteras: tu en feras ensuite pour toi et ton fils.

1 Rois 17, 14 Car ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël: Jarre de farine ne s’épuisera, cruche d’huile ne se videra, jusqu’au jour où Yahvé enverra la pluie sur la face de la terre. »

1 Rois 17, 15 Elle alla et fit comme avait dit Elie, et ils mangèrent, elle, lui et son fils.

1 Rois 17, 16 La jarre de farine ne s’épuisa pas et la cruche d’huile ne se vida pas, selon la parole que Yahvé avait dite par le ministère d’Elie.

Cotonou, le 14 juin 2019

Elvire VIGNON, Arbitre et Médiateure, Avocate honoraire

Centre EV Arbitrage & Médiation, Cotonou, Bénin

#Arbitrage #Médiation #Litige #Conflit #Différend #Paix #Sérénité

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s