Je vous souhaite la sérénité de David face à Goliath (1 Samuel 17, 40-50)

Publié par

« Mais David répondit au Philistin: « Tu marches contre moi avec épée, lance et cimeterre, mais moi, je marche contre toi (NDR: avec sa fronde et cinq pierres bien lisses ramassées dans le torrent, soit dit en passant)  au nom de Yahvé Sabaot, le Dieu des troupes d’Israël que tu as défiées. » (1 Samuel 17, 45)

Je vous souhaite, en ce jour,  la sérénité de David qui faisait face à Goliath. Bonne route !

Extrait du livre de Samuel

1 Samuel 17, 40 David prit son bâton en main, il se choisit dans le torrent cinq pierres bien lisses et les mit dans son sac de berger, sa giberne, puis, la fronde à la main, il marcha vers le Philistin.

1 Samuel 17, 41 Le Philistin s’approcha de plus en plus près de David, précédé du porte-bouclier.

1 Samuel 17, 42 Le Philistin tourna les yeux vers David et, lorsqu’il le vit, il le méprisa car il était jeune – il était roux, avec une belle apparence.

1 Samuel 17, 43 Le Philistin dit à David: « Suis-je un chien pour que tu viennes contre moi avec des bâtons? » Et le Philistin maudit David par ses dieux.

1 Samuel 17, 44 Le Philistin dit à David: « Viens vers moi, que je donne ta chair aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs! »

1 Samuel 17, 45 Mais David répondit au Philistin: « Tu marches contre moi avec épée, lance et cimeterre, mais moi, je marche contre toi au nom de Yahvé Sabaot, le Dieu des troupes d’Israël que tu as défiées.

1 Samuel 17, 46 Aujourd’hui, Yahvé te livrera en ma main, je t’abattrai, je te couperai la tête, je donnerai aujourd’hui même ton cadavre et les cadavres de l’armée philistine aux oiseaux du ciel et aux bêtes sauvages. Toute la terre saura qu’il y a un Dieu en Israël,

1 Samuel 17, 47 et toute cette assemblée saura que ce n’est pas par l’épée ni par la lance que Yahvé donne la victoire, car Yahvé est maître du combat et il vous livre entre nos mains. »

1 Samuel 17, 48 Dès que le Philistin s’avança et marcha au-devant de David, celui-ci sortit des lignes et courut à la rencontre du Philistin.

1 Samuel 17, 49 Il mit la main dans son sac et en prit une pierre qu’il tira avec la fronde. Il atteignit le Philistin au front; la pierre s’enfonça dans son front et il tomba la face contre terre.

1 Samuel 17, 50 Ainsi David triompha du Philistin avec la fronde et la pierre: il abattit le Philistin et le fit mourir; il n’y avait pas d’épée entre les mains de David.

————————

Vous pouvez partager l’article, à votre guise, notamment au moyen de l’une des icônes situées ci-après ou avant le début de l’article. Je vous en remercie par avance.

Cotonou, le 21 juin 2019

Elvire VIGNON, Arbitre et Médiateure, Avocate honoraire

Centre EV Arbitrage & Médiation, Cotonou, Bénin

#Arbitrage #Médiation #Litige #Conflit #Différend #Paix #Sérénité

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s