À droite ou à gauche ?

Publié par
Jésus, Pierre, Zébédée
Jésus, Pierre et les fils de Zébédée

Jésus le Christ, parlant avec ses disciples, leur annonce une fois de plus, sa passion future, certaine et proche. Sur ces entrefaites, les fils de Zébédée, le rêvant en roi messianique, tentent d’assurer leurs places à ses côtés : « Accorde-nous, lui dirent-ils, de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur répond d’abord ce qui suit :  « La coupe que je vais boire, vous la boirez, et le baptême dont je vais être baptisé, vous en serez baptisés » avant de poursuivre « Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m’appartient pas de l’accorder, mais c’est pour ceux à qui cela a été destiné. » (Marc 10, 40).

« C’est pour ceux à qui cela a été destiné« , une réponse qui laisse entendre que des critères sont prédéfinis et qu’il suffira de remplir ces critères pour être soit à droite soit à sa gauche. Ma réflexion m’a renvoyée à Matthieu 25, 33 en fait, 31-46.

« Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les gens les uns des autres, tout comme le berger sépare les brebis des boucs. Il placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. (Matthieu 25, 32-33)

« Alors le Roi dira à ceux de droite : … » (Cf. article de ce blog Creuse le puits d’un jour lointain…).

« Alors il dira encore à ceux de gauche : Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges. Car j’ai eu faim et vous ne m’avez pas donné à manger, j’ai eu soif et vous ne m’avez pas donné à boire, j’étais un étranger et vous ne m’avez pas accueilli, nu et vous ne m’avez pas vêtu, malade et prisonnier et vous ne m’avez pas visité. Alors ceux-ci lui demanderont à leur tour : Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé ou assoiffé, étranger ou nu, malade ou prisonnier, et de ne te point secourir?  » (Matthieu 25, 41-46)

Les versets 40 et 45 ci-après paraissent bien synthétiser la qualité de la relation que Jésus attend de ceux qui se définissent comme étant ses disciples.

« En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.« 

« En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.« 

Aimer, encore aimer, toujours aimer. Aimer son prochain par des actes concrets. C’est difficile, hein ! Seigneur, renouvelle en nous ton esprit saint, rends-nous perceptible ton esprit saint, fais que nous reflétions ta présence, fais que nous creusions aujourd’hui le puits d’un jour lointain !

————————

Vous voulez poser des questions ? Vous avez envie de commenter l’article ? Faites-le ci-dessous, s’il vous plaît ! Je vous répondrai avec plaisir.

Vous pouvez partager l’article, à votre guise, notamment au moyen de l’une des icônes situées ci-après ou avant le début de l’article. Je vous en remercie par avance.

Enfin, vous pouvez prendre rendez-vous, si nécessaire, au moyen du formulaire de contact qui se trouve non seulement dans le menu de ce blog, mais encore dans les rubriques « Venir en arbitrage » ou « Venir en médiation ».

Cotonou, le 17 juin 2018

Elvire VIGNON, Avocate honoraire, Arbitre et Médiatrice

Centre EV Arbitrage & Médiation, Cotonou, Bénin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s